Articles

brésil

Profiter pleinement d’un séjour au Brésil

Le Brésil reste une destination de choix pour les voyageurs grâce à sa diversité ethnique et culturelle. Ce pays recèle aussi beaucoup de merveilles : ses différents sites touristiques et ses plages. Par exemple, le Brésil partage avec son voisin l’Argentine, la Chute d’Iguazú, un site naturel qui fait la renommée de la région. Les visiteurs seront ravis de contempler le spectacle fabuleux des eaux se jetant dans le fleuve Paraná. De plus, plusieurs parcs se trouvent dans cet endroit, où l’on observe une importante biodiversité animale et végétale. Mis à part cela, la forêt amazonienne sera aussi un grand détour pour les routards, car celle-ci propose une journée de trek au cœur d’une forêt immense. Voyager au Brésil, c’est aussi vivre de nouvelles expériences culinaires. Pour savourer les spécialités locales, il est recommandé d’aller à Belém pour goûter de l’açai ou à Manaus pour voir pour la première fois du piranha au menu.

Rio, voyager dans une ville de contrastes

Rio de Janeiro est une adresse incontournable lors d’un séjour au Brésil. Il faut absolument aller voir la fameuse statue du Christ Rédempteur, située au sommet du Corcovado. En montant 222 marches, les visiteurs atteindront l’extrémité de la statue où ils admireront la vue panoramique sur l’océan, ou le stade de foot Maraca. D’autre part, cette région possède de jolis parcs comme le Parc Lage ou le Parc de Boa Vista qui abrite plusieurs espèces de mammifères, d’oiseaux et de reptiles. Par ailleurs, les touristes pourront profiter d’un petit bout de paradis dans le jardin botanique de Rio ou dans la forêt de Tijuca, là où l’on trouve plusieurs espèces de plantes, d’animaux et d’oiseaux exotiques. En dehors de cela, les plages de Copacabana ou celles d’Ipanema séduiront les vacanciers en raison des hôtels et restaurants qui les entourent. Pour vivre le plus beau moment au Brésil, le carnaval de Rio est à ne pas manquer. Ce grand évènement est un véritable bain de foule multicolore. Les touristes seront émerveillés de voir les talentueuses danseuses de samba et l’ambiance virevoltante de cette fête.

Découvrir les principales attractions de Fortaleza

Fortaleza est une ville située au Nord-est du Brésil. Et pour le grand plaisir des voyageurs, le soleil y brille toute l’année. De plus, elle est appréciée pour ses plages, dont les plus réputées sont la Barra do Ceará, la plage d’Iracema avec ses nombreux bars et restaurants et la plage do Meireles. Cette cité propose également des musées intéressants comme son Musée d’Art contemporain ou le Musée de Ceará consacré à l’histoire de la région. Autrement, Fortaleza dispose un centre d’attraction qui fait la fierté de la ville dont le Mercado dos Pinhoes, un centre culturel où ont lieu divers spectacles et expositions. En outre, les touristes pourront se divertir dans l’Insano Beach Park en profitant de ses 3 toboggans géants ainsi que ses hôtels et restaurants.

maroc

Le Maroc, le coup de cœur des amateurs d’aventure en Afrique

L’Afrique est un véritable concentré de paysages et elle saura dépayser ceux qui aiment s’évader en pleine nature. Parmi ses meilleures destinations, le Maroc vaut sûrement le détour, car il abonde d’attraits touristiques impressionnants. Tout comme l’Espagne et la France, ce pays est bordé par des rives sur la mer Méditerranée et l’océan Atlantique. Il va sans dire qu’il bénéficie d’un temps favorable avec une succession de saison sèche et chaude, puis de saison froide et humide. En conséquence, il offre aux visiteurs un climat, généralement, tropical qui oscille entre 35° ¨C et 5° C. Au cours d’un séjour dans cet endroit donc, les routards verront des décors naturels à couper le souffle, que ce soit en pleine zone urbaine ou en milieu désertique. La vallée de Todgha, par exemple, est un joyau marocain à découvrir impérativement. Localisée à environ 50 km des gorges du Dadès, elle se caractérise par d’immenses canyons et gorges qui appellent à la grande randonnée et à l’exploration. Ce site abrite aussi des « ksours » (villages fortifiés) et des « kasbahs » (citadelles d’architecture berbère) qui feront certainement le bonheur des contemplatifs.

Aït Ben Haddou, un charmant village propice à la détente

Après une balade dans la vallée de Todgha, les marcheurs seront sûrement ravis de profiter d’une halte détente à Aït Ben Haddou, une petite ville marocaine incroyablement authentique, dans le sud du Maroc. Marqué par une douceur de vivre remarquable, ce havre de paix ressourcera à coup sûr les routards en quête de lieu paisible pour enrichir leur voyage Afrique. De plus, ce village est connu pour sa forteresse qui a récemment été figuré au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO. Il faut savoir que ce site a été soigneusement préservé par ses résidents pendant longtemps, et c’est l’une des raisons pour lesquelles Aït Ben Haddou a séduit de nombreux touristes. Pour un weekend réussi, les amateurs d’évasion seront aussi conseillés de rester quelque temps dans cet endroit. Ils auront ainsi la possibilité de flâner à travers de beaux palmiers ou de se promener au bord de la rivière Oued Ounila. Si le temps leur permet, les visiteurs pourront séjourner chez l’habitant et déguster les spécialités locales comme le « tajine ».

Ouarzazate, une destination à explorer absolument dans le Sud marocain

Toujours dans le sud du Maroc, les vacanciers pourront poursuivre leurs aventures par un petit arrêt à Ouarzazate, un endroit défini comme la porte du Grand Sud. Il est bon de savoir que cette destination était le carrefour de nombreux peuples et civilisations. Elle se trouve exactement entre Marrakech et le Sahara, là où les caravanes se rencontraient auparavant pour effectuer leurs commerces et leurs échanges. Une excursion dans cette oasis permettra ainsi aux amateurs d’Histoire d’en apprendre un peu plus sur le passé du pays. De leurs côtés, ceux qui adorent la photographie auront l’occasion de prendre des clichés, étant donné la diversité des paysages d’Ouarzazate et de ses environs. Ils y verront surtout des palmeraies, des vergers, de beaux jardins sans oublier les regs (désert de pierres) et les ergs (désert de dunes) marocains.

birmanie

Partir à la découverte de quelques sites incontournables de la Birmanie

La Birmanie, de son nom officiel Myanmar, partage ses frontières avec l’Inde, le Bangladesh, la Chine, le Laos et la Thaïlande. Ce pays jouit d’une beauté naturelle, encore plus accentuée par son histoire peu banale et ses paysages exceptionnels. Bagan, un immense site archéologique bouddhique situé dans la région de Mandalay, vaut le détour lors des séjours en Birmanie. Dès leur arrivée sur les lieux, les visiteurs se dirigent tout droit vers la splendide vallée des 2 000 temples. L’endroit, bordé de bosquets d’arbres, renferme des temples en brique de couleur ocre,à distance égale les uns des autres. Chaque temple est unique tant par sa forme que par ses ornements intérieurs. Le Thatbyinnyu, par exemple sort du lot avec sa hauteur qui avoisine les65 m. Construit en 1144 par le roi Alaungsithu, il servit de modèle pour la plupart des « grands temples ». Implanté sur une plate-forme de 20 m, on note l’absence de pilier central, mais la présence d’une chambre voûtée au premier étage avec une énorme statue du Bouddha assis.

Virée dans les villages lacustres du lac Inle

Le lac Inle est un lac d’eau douce de faible profondeur, 2,10 m à la saison sèche contre 4 m à la saison des pluies. Il est un peu particulier : entouré de montagnes, il est grand et se trouve à 884 m d’altitude. Rien que pour cela, il compte parmi les plus beaux paysages à explorer à l‘ouest de l’État shan durant des séjours Birmanie. En s’y attardant, les estivants rencontreront le peuple Intha, habitant dans de petits hameaux sur les rives du lac et sur le lac lui-même, dans des maisons rustiques bâties sur pilotis. Les villageois vivent des produits de la ferme et de la pêche traditionnelle, et cultivent leurs légumes et leurs fruits sur des radeaux flottants en plein milieu du lac. Mais ce qui passionne les vacanciers, c’est de découvrir le coin à bord de pirogues qui ont du mal à se frayer un chemin tant la surface de l’eau est parsemée d’une végétation très dense. Par ailleurs, les autochtones sont de fins artisans qui fabriquent beaucoup de choses intéressantes à ramener en souvenirs : tissus, cigares, joaillerie…

S’arrêter à Rangoon et arpenter la sublime pagode Shwedagon

Il est impensable d’effectuer un séjour en Birmanie sans avoir visité la pagode de Shwedagon. Son fondement est fait de briques recouvertes de plaques d’or. Elle est encerclée par un ensemble de 64 petits pagodons. Ce remarquable stûpa domine l’horizon avec ses 98 m, lui-même juché sur la colline de Singuttara de 51 m. Les aventuriers y accèderont par des ascenseurs et des escaliers situés aux quatre points cardinaux. L’entrée sud est gardée par deux chinthes, des lions mythiques, offerts par le roi Tharrawaddy Min, le 8e roi de la dynastie Konbaung de la Birmanie durant sa visite en 1841. La pagode est dotée d’une flèche qui supporte une sorte d’ombrelle appelée « hti » en birman. Les touristes y verront 1 065 clochettes d’or et 420 clochettes d’argent accrochées sur cette ombrelle ainsi qu’une girouette garnie de pierres précieuses. La pointe se termine par le « seinbu », une petite boule d’or sertie de milliers de diamants, dont une émeraude de 76 carats.

Vietnam- ville de Cà mau

Les vestiges culturels historiques Lung La

Situés à environ 13 km au sud-ouest de la ville de Ca Mau, les vestiges historiques et culturels Lung La se trouvent dans le hameau de Tran Do, la commune de Thanh Phu, le district de Cai Nuoc. Ils sont considérés comme « la base au cœur du peuple. » Les touristes peuvent prendre la route le long du canal Rach Rap, puis vous tournez à droite vers le canal  Lung Lau ou allez au pied à travers l’autoroute 1 pour arriver au marché de Nha Phan et suivre la rue aux vestiges.

Le territoire de l’histoire

Dans les formes de tourisme les plus populaires d’aujourd’hui, le tourisme culturel porte de nombreuses significations sociales et humanitaires. C’est un type de tourisme potentiel qui a été exploré dans de nombreuses localités. Lors de voyage culture, les touristes visitent, découvrent non seulement les sites historiques, le patrimoine culturel, mais aussi apprennent l’histoire révolutionnaire de la localité, la valeur culturelle – humaine des ancêtres. Le tourisme culturel a une signification particulière dans l’éducation traditionnelle pour la jeune génération en améliorant la connaissance, la compréhension, la fierté du pays. Lung La reste l’endroit où fut fondée la province provisoire de Bac Lieu (y compris la province de Ca Mau et Bac Lieu aujourd’hui), en 1938.

De 1938 à 1940, cet endroit est l’organe permanent du Comité provincial qui a mené le peuple à lutter contre la guerre de résistance contre les colonialistes français. Dans cet endroit, le camarade Tran Van Thoi utilisait sa maison et son jardin pour organiser des réunions et organiser l’admission de nombreux membres du parti. Beaucoup de personnes du Parti communiste sont venues ici pour opérer et diriger le mouvement révolutionnaire dans la localité.

L’espace de détente paisible

Au cours de la guerre de résistance contre les colonialistes français, cette zone a un terrain dangereux avec la forêt, les feuilles de cocotiers au-dessus et beaucoup de petits canaux à la rivière, ce qui est très pratique pour les activités secrètes. Le plus important est la solidarité de la population locale qui protège le Parti, protège la révolution.

De nos jours, les vestiges historiques et culturels Lung La ont été restaurés, embellis de nombreux objets: la stèle commémorative ; la maison de Tran Van Thoi; maison traditionnelle; lieu de rencontre secret; la salle d’exposition des outils de la vie quotidienne; le système des arbres verts … Lung La devient une attraction touristique attrayante, une adresse idéale sur l’éducation de l’histoire révolutionnaire de la localité. Il existe la performance annuelle des activités culturelles, sportives et physiques des populations locales. En outre, le décembre lunaire de chaque année, de nombreuses délégations des agences, des organisations s’y réunissent pour visiter des reliques.

Le 11 juin 2007, le Comité populaire de la province de Ca Mau a reconnu Lung La–comme les vestiges historiques et culturels de la province. Lors de voyage à Lung La, Ca Mau, les touristes peuvent visiter le modèle carré de crevettes de la population locale le long de l’enroulement en zigzag du canal afin de sentir les moments de détente dans une campagne paisible.

armenie

S’aventurer dans les sites naturels durant le voyage en Arménie

Situé dans la région du Petit Caucase de l’Eurasie, l’Arménie est une adresse qui a beaucoup à offrir aux voyageurs en quête d’évasion et d’aventure. En effet, ce pays regorge de richesses naturelles et culturelles hors du commun. Il est à noter que 10 % du territoire arménien est recouvert de parcs nationaux, de réserves, de sanctuaires et de monuments naturels. Pour commencer leur exploration, les touristes pourront, par exemple, faire un tour au lac Arpi. Celui-ci est une étendue d’eau qui est alimentée par une fonte des neiges et des ruisseaux. Il se trouve à 2 023 m d’altitude dans le marz de Shirak. Lors de la balade dans cet endroit, les routards auront l’opportunité de découvrir des espèces animales et végétales rares. Côté flore, ils y apercevront l’iris de Sibérie, le glaïeul imbriqué, le Traunsteinerasphaerica et la renouée amphibie. En outre, en ce qui concerne la faune, les globe-trotters y rencontreront des espèces d’oiseaux telles que le pélican frisé, le goéland d’Arménie, le grèbe castagneux, la cigogne blanche, la cigogne noire, la grue cendrée, la sarcelle d’hiver, le canard colvert, etc.

Explorer les merveilles du lac Sevan

Pour continuer le voyage aventure en Arménie, le lac Sevan vaut le détour. Il se situe à l’est du pays, dans la province de Gegharkunik. En plus d’être le plus grand lac de ce territoire, celui-ci est également l’un des plus vastes lacs d’altitudes du monde. En effet, cette étendue d’eau s’avère être une mer intérieure. Elle occupe une superficie de 1 400 km². Par ailleurs, aux abords de cette merveille naturelle, les touristes trouveront 6 espèces d’amphibiens, notamment des crapauds verts, des rainettes arboricoles, des grenouilles rieuses, etc. Ils y apercevront aussi des lézards, des serpents ainsi que des espèces d’oiseaux, dont l’oie cendrée, le cygne sauvage, le canard colvert, la macreuse brune, le flamant rose, la foulque mac roule, etc. En outre, aux environs du lac, les passionnés de culture verront des monuments qui datent de l’époque médiévale comme le cimetière de Noradouz ainsi que des monastères.

Partir à la découverte du parc national d’Arevik

Le parc national d’Arevik est un site exceptionnel à ne pas manquer lors d’un séjour sur le territoire arménien. Cet endroit est réputé pour son abondance en papillon. En effet, pendant la balade dans cette zone naturelle, les touristes en trouveront 150 espèces, dont certaines d’entre elles sont en voie d’extinction. Mis à part cela, cette réserve protégée sert de refuge à diverses espèces de mammifères, par exemple, les hyènes à rayures. Elle abrite également plus de 180 espèces d’oiseaux. Parmi les plus remarquables, on compte le gypaète barbu, le vautour griffon, le vautour égyptien, l’aigle royal, le faucon pèlerin, la poussière de bois, etc. En outre, en ce qui concerne la flore, les routards y verront des espèces rares telles que l’iris grossheimii.

sri lanka

Quelques bonnes raisons de voyager au Sri Lanka

Le Sri Lanka est une contrée qui se trouve au sud-est de l’Inde. Il occupe une superficie relativement petite, soit 65 610 km². Ce pays jouit d’un contraste culturel saisissant. En effet, ses 20 millions d’habitants sont d’origines, de coutumes, de langues et de religions différentes. Mis à part cela, cet État insulaire possède de nombreux sites qui méritent largement le détour, dont Sigirîya, un lieu d’intérêt à ne pas manquer lors des voyages au Sri Lanka. Il s’agit d’une ancienne capitale royale classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Elle est localisée à environ 160 km de Colombo. Elle est nichée sur un gigantesque monolithe ocré qui culmine à 370 m d’altitude. Outre cela, ce vieux palais dispose d’un système d’irrigation sophistiquée en avance sur son temps. Il est alimenté par un réservoir situé à près de 10 km plus loin. Hormis cela, les touristes en quête de bord de mer paradisiaque, de passage au Sri Lanka ne seront pas en reste puisqu’ils verront, sur la côte sud de l’île, de belles plages qui invitent à un farniente et à la bronzette. Les amateurs de sport de glisse, de leur part, se rendront sur l’un des spots de surf du pays, dont celui d’ArugamBay.

Observer la faune sri-lankaise

Hormis la visite des monuments emblématiques, les globe-trotters auront également l’opportunité de s’adonner à diverses activités, adaptées à tous les goûts, pendant un voyage au Sri Lanka. Par exemple, les amoureux de la nature qui souhaitent découvrir la faune locale seront invités à faire un petit détour au parc national de Yala, l’une des principales réserves naturelles de cette contrée. Ce parc se trouve au sud-est du territoire sri-lankais. Il abrite une multitude d’espèces animales. Pendant une balade en jeep au cœur de cette aire protégée, les bourlingueurs auront la chance d’y apercevoir des crocodiles, des éléphants et des cervidés. Les passionnés d’ornithologie, quant à eux, pourront y admirer des milliers d’oiseaux, notamment des rapaces et des paons. Mis à part cela, les amoureux de faune aquatique, équipés de tubas, de masques et de palmes, observeront de jolis poissons colorés durant une partie de snorkelling dans le sud du Sri Lanka.

Une destination idéale pour un voyage à moindre coût

L’une des raisons qui incitent les globe-trotters à voyager au Sri Lanka est le coût qui du séjour qui est très faible. C’est un pays extrêmement accessible. En effet, tout au long d’un périple sur le sol sri-lankais, les routards dépenseront aux environs de 20 euros chaque jour, au maximum 30 euros. Cela se ressent lors des visites des hauts lieux touristiques. Par exemple, le prix d’entrée des temples ne surpasse pas le 5 euros. Côté hébergement, les bourlingueurs trouveront facilement des hôtels très bon marché avec un tarif allant de 12 à 30 euros. Pour se restaurer, il faut savoir qu’il est possible de voir des restaurants peu coûteux où l’on peut se nourrir avec, seulement, 4 euros.

USA

Les destinations les plus attrayantes pour un voyage bien-être aux États-Unis

Avez-vous besoin de faire une pause ? Partez aux États-Unis et profitez de votre séjour ou d’un week-end entier pour découvrir de nouveaux horizons. Afin de vous aider à vous revigorer pleinement, voici 3 destinations qui vous promettent plus qu’un simple voyage.

Le village de Rhinebeck, une oasis située dans l’État de New York

D’habitude, les touristes en quête de bien-être préfèrent séjourner dans les milieux campagnards, en raison de la quiétude et de la douceur de vivre qui y règnent. Si, comme ces gens, vous aimez aller dans ce genre de cadre pour vos prochaines vacances, faites un petit saut au village de Rhinebeck, dans l’État de New York. Il faut noter que ce dernier était déjà habité dans les années 1700 et un bref passage dans ce havre de paix vous permettra de voyager dans le passé. Flânez aussi dans ses rues pour découvrir de vieux ateliers et discutez un peu avec les autochtones le temps d’une promenade. Puisque vous venez aux USA pour profiter d’un moment de relaxation, n’oubliez pas non plus de vérifier sur les sites de forum États-Unis, tous les endroits propices à la détente. Vous y verrez certainement des centres qui proposent des classes de yoga, de méditation ou encore de tai-chi-chuan. Par ailleurs, le lac Geenwood qui est situé aux environs de Rhinebeck vous invitera à effectuer une baignade lorsque vous réaliserez une mini-croisière en bateau.

L’Île de Saint-Simon, un bout de terre agréable et dépaysant

En quête d’un endroit isolé pour vous déstresser ? Beaucoup de forum États-Unis vous proposent des adresses idéales pour vous détacher complètement de votre quotidien. Parmi ces dernières, l’Île de Saint-Simon, un bout de terre situé dans l’État de Géorgie, saura certainement vous distraire. D’abord, ses jolies plages vous inciteront à faire une petite balade qui vous permettra d’admirer de magnifiques paysages. De plus, vous pourrez y effectuer de la baignade, avant de profiter de quelques heures de farniente et de bain de soleil. Ensuite, il faut préciser que cette destination américaine est une île privée. Pour rejoindre ses côtes donc, vous devez prendre un bateau, étant donné que c’est l’unique moyen d’y accéder. Si vous êtes un amateur d’activité nautique, ce paradis terrestre est également fait pour vous. En effet, vous pourrez y pratiquer du canoë, du kayak, et même de la pêche, ce qui enrichira vos vacances.

Le Colorado, une destination américaine par excellence

Pour vivre une expérience véritablement enrichissante aux USA, faites un détour à Colorado et profitez-en pour vous divertir. D’après la plupart des sites de forum États-Unis, cette destination abrite, en effet, une station de ski mondialement populaire qu’on appelle « Snowmass ». Lorsque vous y serez de passage en hiver, vous serez sûrement charmé par la splendeur des montagnes enneigées et du cadre environnant. À part cela, cet endroit est également parfait pour pratiquer du sport de glisse, ce qui boostera votre bien-être. Vers la fin de votre séjour à Colorado, prenez le temps d’effectuer des activités en plein air pour vous ressourcer pleinement. Vous pourrez, par exemple, enfourcher votre vélo et partir à la découverte de la nature locale. Mieux encore, rejoignez les sites nautiques de ce lieu pour réaliser de la pêche à la mouche ou du rafting.

Cambodge

Quels sports pratiquer au Cambodge ?

Pendant les voyages au Cambodge, ne vous étonnez pas si les activités sportives possibles sont peu nombreuses. C’est compréhensible, car la neige y est quasi inexistante, donc pas de ski ou de snowboarding. Il en va de même pour les vagues et les montagnes, alors oubliez le surf et l’escalade. Toutefois, quelques sports y sont praticables et sont même très intéressants.

La boxe Khmer, un sport traditionnel

Profitez de vos voyages au Cambodge pour vous initier à la boxe Khmer, faisant référence au Pradal Serey ou au Kun Khmer. Cet art de combat était autrefois utilisé par l’armée de l’empire khmer au IXsiècle. Il a comme fonction première de vaincre rapidement l’adversaire en attaquant des points sensibles tels que les articulations et les organes vitaux. Ses mots d’ordre sont le respect, la discipline, l’honneur, le courage, l’abnégation, la loyauté et le sacrifice. Si vous désirez apprendre la boxe Khmer, il vous suffit d’intégrer un club local. C’est une expérience physique, spirituelle et psychologique à entreprendre au Cambodge.

Le Bokator, un art martial khmer ancien

Cette discipline est l’une des formes de combat les plus anciennes khmer. Elle est également réputée pour être l’une des plus violentes. Bokator veut dire « affronter le lion » en cambodgien. Cet art est dérivé de la boxe thaï et s’apparente au self-défense en incluant saisies et maîtrise au sol. Tous les coups sont autorisés que ce soit les coups de poings, les coups de coudes ou les coups de pieds. Les techniques à apprendre sont multiples et la progression se mesure par échelons. Durant vos voyages au Cambodge, des maitres de grandes valeurs seront prêts à vous initier à cette pratique ancestrale et traditionnelle.

Le canoë, que du bonheur à vivre

Si l’art du combat n’est pas votre fort, n’ayez crainte, d’autres sports sont à votre portée. Par exemple, au cours de vos voyages au Cambodge, laissez-vous tenter par le canoë. Les sites propices à cette discipline sont nombreux au pays des Khmers. L’un des spots prisés des vacanciers est entre autres la rivière Tatai. Ce cours d’eau est localisé dans le sud-ouest du territoire. Il traverse des paysages à couper le souffle et une nature magnifiquement préservée. Ses eaux sont tranquilles, ce qui en fait une adresse de choix pour faire du canoë. Bref, pagayer sur cette rivière comblera de joie les amoureux de la nature en quête d’un cadre calme et de toute beauté.

cuba

Un voyage mémorable à Cuba

Cuba est un État insulaire des Caraïbes qui attire les touristes de par ses monuments historiques et ses nombreuses îles paradisiaques. Ce pays constitue une destination phare pour partir en voyage et se dépayser. Pour commencer une escapade sur le territoire cubain, les routards peuvent séjourner dans la ville de La Havane. Cette métropole est la capitale et le centre économique de Cuba. Elle abrite des sites fascinants qui méritent un détour. Arrivés dans cette localité, les globe-trotters sont invités à se promener sur l’avenue emblématique de La Havane, le Malecon. Des remparts construits au XVIIème siècle bordent ce long boulevard de 8 km où déambulent des musiciens et des fêtards. Les bourlingueurs y observeront le Centre Historique de La Habana Vieja avec ses palais et ses bâtiments marquant la colonisation espagnole. Ils ont également l’occasion d’admirer de somptueux édifices religieux comme le couvent Santa Clara ainsi que de visiter les forts d’El Morro et de la Cabaña. Les excursionnistes ne manqueront pas aussi d’apercevoir le Palais des Capitaines Généraux où habitait le gouverneur de Cuba.

Visiter d’autres attraits de La Havane

La découverte de la ville de La Havane ne se limite pas uniquement à l’observation du Palais des Capitaines Généraux. Cette métropole abrite d’autres sites intéressants qui méritent le détour. Lors de leur séjour dans cette localité, les vacanciers ne manqueront pas d’apercevoir l’immense Capitole dominant la capitale. Cet édifice qui figure parmi les plus importants de La Havane a été construit en 1929 sous la direction de l’architecte Eugenio Raynieri Piedra. À l’intérieur de ce bâtiment siègent les deux Chambres formant le pouvoir législatif de la République de Cuba jusqu’à la révolution de 1959. Mesurant plus de 200 m de long, le Capitole dispose d’un vaste escalier orné de sculptures de bronze sur les côtés. Les visiteurs y admireront des statues impressionnantes et la porte centrale de 16 m de haut qui est supportée par 12 colonnes ioniques de granit. Par ailleurs, voyager au Cuba offre une belle occasion de se détendre sur ses somptueuses plages.

Partir à l’assaut des plages de rêve de Cuba

Cuba abrite de magnifiques stations balnéaires qui font rêver les vacanciers. Ces derniers peuvent s’y adonner à leur passion sous le soleil des Caraïbes. Les globe-trotters ont la possibilité de se rendre, par exemple, sur la côte nord-est où se trouve la plage Cayo Santa Maria. Ce coin paradisiaque séduira les bourlingueurs de par ses étendues de sable blanc, ses eaux cristallines et ses animaux fascinants. Sur cette petite île, les routards observeront des flamants roses, des lézards et des mollusques. Outre cela, le littoral de Varadero promet des aventures mémorables. En effet, ses 28 spots de plongée, ses eaux peu profondes ainsi que la richesse de sa faune et sa flore ne laissent pas indifférents les excursionnistes. Les amateurs de sports nautiques peuvent également se distraire sur le bord de Cayo Coco qui constitue une adresse de choix pour les adeptes de plongée sous-marine. Les plongeurs ont l’opportunité d’admirer des tarpons, des requins et des barracudas au fond de la mer.

la havane

Des vacances de rêve à La Havane

La Havane est l’une des plus vieilles villes d’Amérique qui dispose d’un centre historique figurant dans la liste du patrimoine de l’humanité. Elle est souvent associée au rhum, à la salsa, aux cigares, et surtout, aux vieilles voitures américaines des années 50.

Visite de la ville en carros americanos

Bien que les vieilles automobiles américaines constituent un décor exceptionnel pour l’agglomération, elles ne sont pourtant pas là pour attirer les touristes, mais font partie intégrante de la vie cubaine. Pour que la visite de La Havane soit une expérience unique, vous êtes invité à la connaître à bord d’un carros americanos. À noter que ces véhicules y abondent. On y trouve des Plymouths, des Oldsmobile, des Cadillacs, des Chrysler, des Pontiacs, des Mustang… Durant votre escapade, vous découvrirez La Habana Vieja, l’une des 15 municipalités de La Havane. Étant le centre historique de la contrée, cette localité est inscrite au patrimoine de l’UNESCO grâce à son brassage exceptionnel d’architectures baroques et néo-classiques ; le tout mis en valeur par le soleil tropical et une végétation luxuriante. La place de la Révolution est également à ne pas rater. Sa visite vous permettra d’apprendre davantage sur l’histoire coloniale du pays.

Les musées incontournables de La Havane

Votre passage à La Havane ne serait pas parfait sans la visite de certains de ses musées. Lors de votre circuit dans la municipalité de La Habana Vieja, ne manquez pas le Musée de la ville. Il s’agit d’un palais datant de plusieurs décennies qui accueille l’une des galeries les plus complètes et intéressantes de l’agglomération. Le musée, avec plus de 40 salles d’expositions permanentes, présente des mobiliers d’époque, des voitures à cheval remontant au XIXe siècle ainsi qu’une exposition importante de photographies retraçant l’histoire de La Havane. D’autre part, le musée national des beaux-arts saura fasciner les amateurs de peintures et de sculptures qui réalisent des séjours Cuba. Il conserve, en effet, la plus grande collection d’art cubain et d’art occidental d’Amérique latine, dont plus de 4 200 toiles, environ 12 500 dessins et près de 280 sculptures. Vous y trouvez des œuvres d’artiste de la période coloniale tel que ceux de Jean-Baptiste Vermay ou encore de Vicente Escobar.

Faire la fête à La Havane

Profitez de vos séjours Cuba pour danser la salsa et expérimenter la joie de vivre cubaine. Si vous êtes débutant, sachez qu’il y est facile de trouver des établissements proposant des cours particuliers. Puisque cette danse occupe une place importante dans la vie nocturne des habitants, il n’est donc pas étonnant que La Havane recèle un large choix de lieux destiné aux passionnés de ce ballet. Un club situé à l’une des extrémités du Malecon, plus précisément à l’embouchure du fleuve Almendares, ne vous laissera sûrement pas indifférent. Vous y aurez la possibilité de mettre vos cours de danse en application sur une piste à ciel ouvert d’un jardin très chic. Sinon, vous pouvez tout simplement y admirer des amateurs, tout en dégustant un cocktail typique sur l’une des petites tables en fer forgé parsemant l’endroit. En outre, dans le cas où vous décidez de venir à La Havane en juillet, vous assisteriez sans doute au Carnaval de Cuba si vous aimez faire la fête. Cette dernière est particulièrement marquée par divers spectacles de danse, de corrida, de musique, et surtout de rhum.